Friedrich-Ebert-Stiftung Abidjan

08 B.P 312 Abidjan 08
Tél.: 00225 22 43 88 99
Fax: 00225 22 43 87 54
info@fes-cotedivoire.org
www.fes-cotedivoire.org


Friedrich-Ebert-Stiftung (Siège)

FES Berlin
Berliner Haus
Hiroshimastraße 17
D-10785 Berlin
Phone: +49 (0) 30 / 26935-0

FES Bonn
Bonner Haus
Godesberger Allee 149
D-53175 Bonn
Phone: +49 (0) 228 / 883-0
www.fes.de


 

Ligne actuelle de travail

  •  
  •  
  •  
  •  

Activités


 
11 avril 2019, Bouaké
La Migration aujourd’hui et autrefois face aux enjeux du foncier urbain
 
Dans plusieurs zones urbaines, beaucoup de personnes ont à l’idée que la cohésion sociale est mise à mal par des problèmes liés en grande partie à la migration. L’on va jusqu’à être convaincu que les immigrés, loin d’être un soutien au développement économique, social et culturel sont un frein à celui-ci.
Assurément, la création foncière répond à un besoin démographique, social et économique. S’il ait des préjugés de croire que les migrants sont un frein au développement, une masse envahissante, il ne doit pas en être ainsi. Bien au contraire, constituant une main-d’œuvre, un apport de compétences, ceux-ci participent du développement du pays d’accueil. Toutefois, il faut pouvoir canaliser la migration et mettre en place des mécanismes de sensibilisation et de lutte contre la migration irrégulière.
Ainsi, il faut privilégier une communication qui va dans le sens d’une intégration des migrants, le respect des droits des travailleurs et travailleuses migrants afin de permettre à la migration de mieux répondre au besoin de développement existant dans les pays d’accueil.
C’est fort de cet objectif que la Friedrich-Ebert-Stiftung, le Réseau ouest Africain pour la Lutte contre l’Immigration Clandestine (REALIC) et la Préfecture de Région de Bouaké ont organisé une table ronde sur le thème : « La Migration aujourd’hui et autrefois face aux enjeux du Foncier urbain ? » le 11 avril 2019 à Bouaké.
 

 
28 au 30 janvier 2019, Grand-Bassam
Un Réseau pour la promotion de la gouvernance de la migration (PROMIG) en Afrique !
 
​​​​​​
​​​​​​​
Manifestement, la migration, bien plus qu’un phénomène en vogue, fait désormais corps avec l’Afrique. Il ne fait pas un jour, une semaine, un mois, qui plus est une année sans entendre parler de de migration. 
Ce phénomène qui touche tous les continents, donne matière à débat.
On peut alors se demander comment canaliser ce phénomène qui ne doit pas seulement être appréhendé sous une forme péjorative ?
Dans la perspective donc, de faire face à la migration, en plus des efforts des acteurs étatiques, des acteurs de la Friedrich-Ebert-Stiftung venant du Sénégal, du Mali, du Maroc, du Benin, de la Tunisie, et de la Côte d’Ivoire ont décidé en 2016 de mettre en place un réseau pour la promotion de la gouvernance de la migration (PROMIG).
En effet, une meilleure connaissance des contextes nationaux pourrait aider à comprendre ce phénomène qui s’amplifie.
Dans la perspective donc de faire face à la migration ils ont opté à juste titre pour le développement de plans d’actions nationaux et transnationaux pour connaitre l’état des lieux, les causes et les conséquences de la migration et le Développement de synergies au niveau continental et global afin de contenir les flux migratoires.
Tel était le motif de la rencontre dénommée "Atelier interne de coordination - projet Migration" qui s’est tenu à Grand-Bassam les 28, 29 et 30 janvier 2019.

Vous etes ici: » Justice Sociale » Migration