Friedrich-Ebert-Stiftung Abidjan

08 B.P 312 Abidjan 08
Tél.: 00225 22 43 88 99
Fax: 00225 22 43 87 54
info@fes-cotedivoire.org
www.fes-cotedivoire.org


Friedrich-Ebert-Stiftung (Siège)

FES Berlin
Berliner Haus
Hiroshimastraße 17
D-10785 Berlin
Phone: +49 (0) 30 / 26935-0

FES Bonn
Bonner Haus
Godesberger Allee 149
D-53175 Bonn
Phone: +49 (0) 228 / 883-0
www.fes.de


Féminisme

Ligne actuelle de travail

  • Contribuer à l’amélioration de l’image de la femme en Côte d’Ivoire.
  • Encourager le leadership
  • Former et informer les femmes sur leur importance
  • Motiver la créativité des femmes
  • Lutte contre les violence faite aux femmes
  • Création d'un code de bonne conduite

Activités


26 au 28 novembre 2018 à Assinie
Atelier Régional sur le Féminisme
Une égalité des chances vraie pour une représentativité réelle des femmes !
 
 
En Côte d’Ivoire, selon une étude réalisée par la Friedrich-Ebert-Stiftung, seulement 11,37% des députés sont des femmes. De même, 30% des syndicalistes sont des femmes. Ces chiffres dont la liste n’est pas exhaustive, dénotent de la faible représentativité des femmes dans l’espace public.
Mais comment cela peut-il se faire quand on voit les conventions internationales et nos constitutions rappeler l’égalité des sexes avec comme corolaire l’égalité des chances ? Comment peut-on expliquer cette inégalité vue le rôle important et parfois même dominant de la femme dans nos cultures ? Cela apparaît comme un paradoxe réel.
Pour apporter une réponse à cette interrogation qui demeure d’actualité dans notre pays, il faut comprendre que les femmes sont longtemps restées en marge des sphères de décisions publiques. Cela trouve racine dans des causes institutionnelles, qui se perçoivent par une insuffisance de promotion et de positionnement des femmes, des causes socioculturelles, la femme « parfaite pour gérer les affaires de sa maisonnée », et même des causes individuelles qui se traduisent par une méconnaissance par les femmes même, des droits qui leur sont reconnus.
Toutefois, certaines essaient de sortir du « mythe de la caverne » en se regroupant en coopérative non sans difficultés, comme les femmes mareyeuses de Yopougon, en se lançant en politique, en essayant d’intégrer des organes ou des groupes qui leur permettront à leur niveau de changer quelque chose, d’affirmer leur leadership et bénéficier de conditions de vie décente.
Ainsi, il faut repenser la stratégie pour favoriser une intégration réelle et forte des femmes dans l'espace public et les différentes sphères de décision.
C’est donc pour permettre l’expression de ce leadership féminin qu’un séminaire international sur le féminisme a été organisé du 26 au 28 novembre 2018 à Assinie, couplé d'une visite de terrain chez les femmes mareyeuses à Yopougon et un débat grand public sur le thème « Quelle avenir pour le féminisme en Côte d’Ivoire ».

 

Partenaires

 

 

Vous etes ici: » Thématiques » Féminisme